Tes travaux sont précieux.
Publie-les. Valorise-toi.

LAWDED en quelques mots

Nous partons du principe que le partage de tout travail est utile et que chaque auteur a un intérêt à produire des publications de qualité, tant pour la communauté doctrinale que pour sa propre réputation.

En quelques mots, Lawded te permet de gratuitement consulter et publier des travaux juridiques ainsi que de les diffuser au sein des réseaux sociaux et dans une newsletter mensuelle.

La plateforme est un outil alliant technologie de pointe et philosophie open access dans le but de t’offrir la possibilité de partager en toute liberté tes travaux avec le plus grand nombre afin qu’ils aient une réelle utilité pratique.

La plateforme est autofinancée et exploitée dans un but idéal.

Le constat aujourd’hui en Suisse

Aujourd’hui, la Suisse compte environ 10’000 étudiants en droit qui doivent nécessairement produire des travaux juridiques au cours de leurs cursus académique.

Toutefois, ces étudiants ne se voient pas offrir la possibilité de publier. Par conséquent, les travaux finissent dans la majorité des cas oubliés sur des disques durs anonymes, voir plagiés.

Pourtant, ces travaux sont précieux. D’abord car ils sont une source abondante d’études et d’analyses récentes sur des thèmes divers. Ensuite, ils sont le fruit d’un travail souvent de plusieurs mois. Et enfin, car ils font souvent l’objet d’une évaluation dans le cadre académique.

Tu restes 100% propriétaire

Les travaux restent 100% propriété de leur auteur et ne font pas l’objet d’une procédure de révision.

En revanche, nous mettons en place des mécanismes permettant d’évaluer la crédibilité des auteurs. Par exemple, les auteurs doivent publier sous leur vrai nom, ou encore tout utilisateur peut laisser une appréciation sous forme de note.

En pratique, on estime que les auteurs connaissent la valeur de leurs travaux et qu’ils ont un droit à ne pas être censuré. Quant au contenu produit, il en est du ressort de la crédibilité de l’auteur. Toutefois ce dernier, dans la majorité des cas n’écrit qu’une étude qui reproduit les opinions des ouvrages de la doctrine la plus récente.

Du reste pour le lecteur, la gratuité fait qu’il a tout à gagner du partage dans ces conditions.