Histoire et fonction de la propriété du capital au sein de l’Europe impériale entre 1848 et 1875


par Alain Blättler, Direction: Alexis Keller, publié le 23/08/2019

Affiliation : Université de Genève

Categories : Histoire du droit


Résumé :

Au cours des années 1860, un mot nouveau commence à s’utiliser couramment dans le langage économique et politique mondial : le mot « capitalisme »1. La période qui coïncide avec le début de son existence est souvent considérée, à tort, comme révolutionnaire, alors qu’elle constitue en fait un aboutissement. Le temps des véritables bouleversements se situe en effet entre 1789 et 1848 ; une époque caractérisée par une double révolution : celle de la transformation industrielle initiée par l’Angleterre et celle du renouveau politique dont la France représente le cadre en Europe. Le Printemps des peuples marque la fin de cette symétrie, car dès cet instant, la métamorphose politique bat en retraite tandis que l’évolution technologique s’accélère. La révolution industrielle « absorbe » la révolution politique, pour laisser place à un modèle de société mû par une foi dans la raison, la science, le progrès et le libéralisme économique, au détriment d’une révolution sociale qui, pour certains, devait replacer l’humain au centre des préoccupations.


Citation : Blättler Alain, Direction: Alexis Keller, Histoire et fonction de la propriété du capital au sein de l’Europe impériale entre 1848 et 1875, in lawded.ch.


Connectez-vous pour accéder au document (100% gratuit)